Nous reconduisons notre cercle de pardon online, qui associe méditation, partage et mise en mouvement

Une pratique à distance, adaptée du rituel des cercles de pardon créés par Olivier Clerc après qu’il ait été initié par Miguel Riuz (voir en bas de page).

L’intention est de laisser partir les poids émotionnels difficiles qui nous habitent pour nous alléger et récupérer notre pouvoir. Le processus comporte 4 étapes : demander pardon aux autres, à nos boucs émissaires, à plus grand que soi et à soi-même. Le mot pardon peut souvent faire peur : il s’agit ici d’une version moderne, dénuée de toute culpabilité, de toute contrainte ; au contraire, c’est acte d’humilité, pour retrouver sa responsabilité et sa liberté. On peut n’avoir aucune affinité avec la religion ni la spiritualité et participer, à titre de développement personnel.

Alors qu’actuellement nous vivons encore collectivement des émotions difficiles, l’intention est de laisser partir une partie de ces émotions (inquiétude, peur, colère, tristesse…) pour désencombrer notre cœur et laisser l’Amour et la Joie circuler plus librement.

Partager cette expérience à plusieurs et pouvoir échanger autour de ce que nous vivons actuellement est précieux : nous sentir reliés dans notre vulnérabilité, ce qui nous rend si humains.

Ce moment sera conduit par Marie-Laurence, facilitatrice en Cercles de pardon, et suivi par une mise en mouvement guidée par Xavier, qui vous invitera à poursuivre la transmutation du déçu, de la victime, de la colère en quelque chose de nouveau, de plus vivant, de plus libre. Cette plongée dans un bain musical que Xavier vous invitera à écouter avec votre corps et non votre tête, vous donnera l’occasion de sentir dans votre chair ce qui méritera encore d’être accueilli et libéré…

L’ensemble du rendez-vous devrait se terminer vers 17h30. Nous échangerons sur nos ressentis à plusieurs reprises pour ceux qui le souhaitent afin de nous sentir reliés les uns aux autre dans le cœur.

Pratique:

  • Préparez-vous un espace tranquille, à l’écart du bruit et vous permettant de vous déplacer (et de danser au final).
  • En plus de votre invitation Zoom, nous vous enverrons un lien vous permettant de lire une piste musicale sur Youtube. Cette piste nous servira en deuxième partie pour la mise en mouvement, même si vous ne souhaitez pas danser! Merci de bien ouvrir ce lien avant de rejoindre la rencontre.
  • La connexion se fera dès 14h55 grâce au lien Zoom qui vous sera envoyé à cette heure-là (merci de vérifier auparavant que votre connexion permet bien des visio-conférences dans de bonnes conditions. Nous serions désolés si vous n’arriviez pas à nous rejoindre dans de bonnes conditions).
  • Identifiez dans la page Zoom le bouton “converser”, en bas et au milieu. En cas de problème de son ou d’image, utilisez-le, il nous permettra de nous alerter mutuellement.
  • Inscription préalable nécessaire via le formulaire ci-dessous.
  • Merci de votre participation financière, en conscience pour le montant, sur le site du Taïa à l’adresse : https://www.letaia.org/a-propos/association-et-soutien/. Habituellement il est demandé 15 euros pour les cercles de pardon. Avec ce don, vous témoignerez votre contribution à l’engagement de Marie-Laurence et Xavier dans la préparation et l’animation de ce moment.
  • Questions complémentaires à la facilitatrice: Marie-Laurence Hercenberg (Tél. : 06 08 91 40 90 – mlh@therapiesdulien.com).

Les Cercles de Pardon, créés par Olivier Clerc, permettent de vivre un très beau rituel simple et puissant. C’est une occasion de récupérer son pouvoir et sa responsabilité, en lâchant les liens négatifs qui nous rendent otages d’autrui. Pas besoin d’évoquer nos problématiques personnelles. C’est un cadeau que l’on se fait à soi, une douche du cœur pour se libérer de couches de colère, de tristesse qui nous empêchent d’aimer pleinement. Des milliers de personnes dans 16 pays ont en fait l’expérience. Olivier Clerc doit son inspiration à Miguel Ruiz (Les 4 accords toltèques), dont il est le traducteur.
www.cerclesdepardon.fr

Inscription ci-dessous :



:
ouinon

: